L’écriture thérapeutique : comprendre ses bienfaits et apprendre à l’utiliser

4/8/2022
entraide santé mentale
Clara
·

Vous vous sentez emprisonné dans votre tête et vos pensées négatives ne cessent de prendre le dessus sur vos émotions et vos humeurs. Vous cherchez une solution pour vous évader, vous libérer et vous sentir plus tranquille et plus calme.

Il existe de nombreuses solutions mais dans cet article, Mosaik va vous parler de l’écriture thérapeutique. Cette activité simple et légère vous permet d’éloigner vos esprits de vos problèmes, ce qui aura un impact positif sur votre santé mentale.

Très souvent, la thérapie par l’écriture est recommandée à des moments douloureux ou difficiles de la vie :

  • après la perte d’un être cher,
  • après une séparation ou un divorce,
  • lorsque vous souffrez d’un trouble anxieux ou d’une dépression,
  • lorsque vous luttez contre une addiction,
  • vous faîtes face à une période de stress intense.

Qu’est-ce que l’écriture thérapeutique ?

L’écriture thérapeutique se base sur un concept simple : vous devez écrire tout ce qui vous vient à l’esprit, peu importe s’il s’agit de faits, de pensées ou de souvenirs importants ou intéressants. L’objectif est de pouvoir se livrer, se débarrasser de toutes les pensées qui encombrent votre esprit sans filtre et sans peur du jugement.

Lorsque vous écrivez, sachez qu’il n’y a pas de véritable règle. Toutefois, vous pouvez vous inspirer de certains modèles ou regarder des exemples de journaux intimes.

L’écriture thérapeutique diffère légèrement du journaling. En effet, le journaling peut prendre de nombreuses formes : une liste des objectifs futurs, des réflexions sur la journée, ce pourquoi vous vous sentez reconnaissant… Quant à l’écriture thérapeutique, elle se concentre uniquement sur les faits traumatisants ou importants qui pourraient être la raison de l’auto-flagellation de votre esprit.  

Il arrive que l’exercice d’écriture soit parfois difficile et que vous ressentiez un blocage. Très souvent, cela est dû à la volonté de protection de votre cerveau. Pour faire face à cette situation, il y a deux possibilités :

  • Vous préférez ne pas vous forcer à écrire : si vous n’arrivez pas à mettre de mots sur vos émotions, essayez tout de même de décrire vos souffrances ou les sensations qui vous traversent. Enfin, essayez chaque jour qui suit d’écrire un peu plus : cela vous permettra de renforcer votre capacité de résilience.
  • Vous écrivez à la 3ème personne du singulier : souvent, le manque d’inspiration ou le blocage est dû à une pudeur personnelle quant à l’évocation des sentiments. Pour ne plus être gêné, il est possible de parler d’une situation à la 3ème personne du singulier. Grâce à un personnage fictif que vous aurez imaginé, vous lui ferez ressentir tout ce que vous ressentez vous-même.

N’ayez pas peur de vous lancer dans l’écriture thérapeutique, il n’est pas nécessaire d’être écrivain ou même d’avoir une jolie plume. Sachez que tout ce que vous allez écrire restera personnel et intime, à moins que vous ne souhaitiez le partager avec vos proches.

Quels sont les bénéfices de l’écriture thérapeutique ?

L’écriture thérapeutique a de nombreux effets positifs que ce soit sur votre santé mentale ou physique. Par exemple, la thérapie par l’écriture vous permet de :

  • diminuer votre stress et ainsi améliorer la qualité de votre sommeil,
  • prendre du recul sur soi-même,
  • développer sa créativité et son imagination.

Bénéfice 1 : l’écriture thérapeutique permet de mieux se connaître soi-même

Lorsque vous parlez avec des amis proches, il n’est pas rare que vous omettiez, volontairement ou non, vos pensées les plus profondes et les plus intimes ou bien que vous gardiez pour vous certains détails d’un événement. Souvent, ce blocage est lié à la honte ou à la peur du jugement : vous avez peur que les gens ne vous comprennent pas ou bien vous craignez de les déranger avec vos histoires.

Mais garder un bon nombre de secrets en vous ne permet pas d’éclaircir une situation ou de comprendre ce que vous ressentez vraiment. Le fait de mettre des mots sur émotions ou sur les sensations que vous avez va vous soulager et vous libérer l’esprit.

Au fur et à mesure de l’exercice d’écriture, vous allez apprendre à vous connaître vous-même et savoir appréhender certaines situations du futur.

Bénéfice 2 : l’écriture thérapeutique vous aide à équilibrer vos émotions

Pour certaines personnes, il est difficile de contrôler ses émotions et même de les comprendre. Elles sont parfois intenses et soudaines et malgré une tentative d’introspection , vous ne savez toujours pas les appréhender.

De plus, un surplus d’émotions négatives peut favoriser l’apparition de maladies psychiques ou physiques. En effet, cette étude publiée en 2019 soulignait l’importance du diagnostic psychologique dans le traitement des douleurs physiques chroniques. Par exemple, l’anxiété est un trouble de la santé mentale qui a des conséquences physiques sur les patients.

Par l’intermédiaire de l’écriture, vous serez capable de visualiser ce que vous ressentez vraiment et progressivement vous pourrez mieux contrôler vos pulsions émotionnelles. Par exemple, tenir un journal de gratitude est un excellent moyen pour réintroduire des éléments positifs dans votre vie.

Bénéfice 3 : l’écriture thérapeutique vous aidera à lutter contre la procrastination

Nous savons à quel point il peut être difficile d’intégrer une nouvelle habitude dans votre quotidien et il n’est pas rare de reporter toujours au lendemain une même tâche.

Une fois que vous commencez l’écriture thérapeutique, il est recommandé de pratiquer cet exercice entre 10 et 15 minutes par jour. Ainsi, vous débutez une nouvelle routine.

Si au départ, vous allez devoir lutter contre votre procrastination, progressivement l’écriture thérapeutique va être une activité naturelle pour vous : vous allez la percevoir comme un moment de détente et de libération pour votre esprit.

Bénéfice 4 : l’écriture thérapeutique vous aide à prendre soin de votre santé mentale

Prendre soin de sa santé physique est essentiel et cela passe par l’alimentation, le sport ou encore les bonnes habitudes de sommeil. En revanche, prendre soin de sa santé mentale semble une tâche plus compliquée et plus floue mais sachez que l’écriture thérapeutique peut vous permettre de mieux vous sentir psychologiquement.

L’objectif premier de l’écriture thérapeutique est de soulager votre charge mentale, de vous libérer de vos pensées néfastes ou encore de vous aider à analyser vos problèmes et trouver des solutions.

Dans cette étude publiée en 2018, des étudiants chinois ont testé quotidiennement sur une période d’un mois l’écriture thérapeutique. La plupart d’entre eux ont remarqué des effets positifs, notamment pour ceux qui souffraient de symptômes anxieux.

3 méthodes pour débuter l’écriture thérapeutique

Il existe une infinité de méthodes pour faire de l’écriture thérapeutique car en réalité, il s’agit d’une activité très subjective : elle varie selon les personnes. Pour aider ceux qui ne sauraient par où débuter, Mosaik vous donne 3 méthodes d’écriture thérapeutique.

Méthode 1 : laissez votre esprit guider votre plume

Ne vous posez plus de questions, cessez de trop réfléchir et écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Cela ne vous semblera pas toujours intéressant ni cohérent mais il s’agira du dessein de votre esprit.

Cet exercice d’écriture libre permet de rendre compte de vos schémas de pensée, vous pourrez alors plus facilement analyser vos idées et finir par mieux les comprendre et les organiser.

Par exemple, vous pourriez brièvement écrire ce que vous avez ressenti à un moment précis de la journée : “Le métro était bondé et je n’avais pas d’espace pour respirer correctement. Quand je regarde tous ces gens sans sourire, sans lumière, je me demande qui ils sont vraiment et je cherche à deviner leur personnalité, leur prénom ou même leur métier. Puis, je prends conscience de ce système si atypique : se lever le matin pour aller travailler et rentrer le soir pour aller dormir. J’ai peur que ma vie me file entre les doigts, j’ai besoin de profiter et de me sentir vivant.”

Plutôt que de ressasser et de ruminer vos pensées, une fois écrites elles disparaissent de votre esprit, elles ne vous obsèdent plus. Vous vous sentez alors soulagé et libéré.

Méthode 2 : essayez vous à la poésie

Contrairement aux idées reçues, la poésie ne se résume pas qu’à des vers qui se terminent par des rimes. Il s’agit en réalité d’un exercice très intime qui demande de la réflexion et de l’introspection.

À l’inverse de la première méthode, cet exercice d’écriture demande plus que simplement mettre des mots sur ses pensées. Voici un premier guide que vous pouvez utiliser pour rédiger votre poème :

  • Commencez par recenser les images de votre enfance : celles des souvenirs qui sont les plus importants pour vous, celles qui vous ont touchées et qui évoquent un souvenir positif. Essayez pour chacune des photos de vous rappeler les émotions et les sentiments qui vous avaient traversés sur le moment.
  • Pour chacune des images, notez les émotions que vous associez au moment de la photo.
  • Lorsque vous aurez suffisamment collecté de détails, vous pourrez débuter votre poème. Il peut parler de sujets généraux ou alors évoquer des détails bien plus précis comme, par exemple, la voix de votre grand-père qui vous apprend à pêcher.

Contrairement aux autres méthodes qui peuvent être réalisées de façon routinière, la poésie nécessite d’être inspiré. Ainsi, elle peut se faire à n’importe quel moment, dans le bus, lors de votre pause au travail, sur votre téléphone ou dans un carnet.

Méthode 3 : écrivez une lettre

Le destinataire de cette lettre peut être un être cher, une personne en qui vous avez une confiance aveugle ou alors vous-même. Le but de cette lettre n’est pas de l’envoyer mais que vous vous sentiez suffisamment à l’aise pour dévoiler vos secrets et les choses qui pourraient peser sur votre moral.

De plus, cela peut être un moyen de vous livrer, de dire des choses à une personne en particulier que vous n’oseriez dire en vrai et qui inconsciemment avaient un impact négatif sur votre esprit et votre bien-être mental.

Conclusion

L'écriture thérapeutique peut être un bon moyen de vous soulager l'esprit à court terme mais également d'améliorer votre santé mentale à long terme. En effet, bien que la thérapie par l'écriture puisse s'adresser à tout le monde, elle est recommandé chez les personnes qui souffrent de troubles de la santé mentale tels que la dépression ou l'anxiété. 

Toutefois, si vous ne souffrez d'aucune pathologie particulière mais que vous avez du mal à comprendre vos pensées, analyser vos comportements et libérer votre esprit, la thérapie par l'écriture est un exercice fait pour vous. Bien qu'il puisse demander du temps et de la patience, vous verrez rapidement les bienfaits sur votre santé morale mais également physique !