13 conséquences de l'anxiété sur votre vie

8/6/2022
entraide santé mentale
Liz
·

Les troubles anxieux peuvent avoir un impact néfaste sur de nombreux aspects de votre vie. Ils peuvent vous isoler, qu’il s’agisse de la pratique régulière d’un sport ou encore de vos relations sociales et personnelles, et peuvent même impacter votre carrière. 

La fréquence, l'intensité et la multiplicité des symptômes de l’anxiété grave peuvent varier d'une personne à l'autre. Ainsi, les conséquences de l’anxiété vont être variables d’une personne à l’autre en fonction de ces paramètres. Nous allons passer en revue l’ensemble des effets possibles de l’anxiété sur la vie sociale, votre esprit et votre corps..

Quelles sont les conséquences de l’anxiété sur vos relations ?

Conséquences de l’anxiété sur la vie sociale 

Vivre avec un trouble anxieux affecte souvent votre vie sociale au quotidien, et non, il ne suffit pas simplement d’imaginer vouloir s’en débarrasser pour passer à autre chose. 

Rencontrer de nouvelles personnes ou en revoir d’autres lors de certaines situations, comme une réunion familiale, nécessite parfois pour certaines personnes, de nature introvertie ou timide, un effort important. Souvent, pour les personnes souffrants d’anxiété grave, cela peut sembler tellement difficile et angoissant, qu’elles vont tout faire pour essayer d’éviter ce type d'événement.

Dans cette étude sur la prise de décision concernant notre vie sociale, des chercheurs ont souligné que l’anxiété, à forte dose, diminue l'estime de soi. Ainsi, les personnes souffrant d’un trouble anxieux craignent le jugement des autres, ou encore de se retrouver dans des situations qui pourraient exacerber leurs symptômes, et préfèrent alors ne plus sortir afin d’éviter d’y être confronté. 

Si l'anxiété dans un contexte social est très profonde, on parlera de phobie sociale ou encore d’anxiété sociale.

Selon le NHS UK, les symptômes de l’anxiété sociale peuvent inclure le sentiment d'être constamment jugé, s'inquiéter de certaines situations sociales et tenter de les éviter ou encore avoir des crises de panique déclenchées par certains évènements. 

Conséquences de l’anxiété sur les relations amoureuses

En dehors des relations amicales et familiales, l'anxiété peut sérieusement affecter notre capacité à nouer et à entretenir des relations amoureuses.

Ressentir de l’anxiété légère dans une relation est normal, surtout lors des débuts. Cependant, les troubles anxieux peuvent nous amener à nous inquiéter constamment pour notre partenaire ou à avoir une estime de soi extrêmement faible et ne pas se sentir à la hauteur. Ils peuvent aussi avoir un impact sur les relations intimes, provoquer une perte de libido et parfois même entraîner l’absence de relations sexuelles

Cette étude a révélé un lien entre la détresse relationnelle et les troubles anxieux. Les participants souffrant d'anxiété grave ont déclaré que leur partenaire aggravait souvent leurs sentiments et leurs pensées anxieuses. 

D'un autre côté, être le partenaire d'une personne souffrant d'anxiété peut aussi avoir ses défis. La compréhension, l'empathie et une bonne communication peuvent aider les couples à faire face à l'anxiété ensemble.

Conséquences de l’anxiété sur la vie professionnelle

Le travail est un domaine rempli de défis au quotidien avec une pression constante de réussite. Ainsi, il est souvent source de fortes angoisses pour les personnes souffrant d’anxiété grave et leur vie professionnelle se retrouve parfois impactée.

Parfois, cet impact se manifeste par une baisse de la productivité, des symptômes physiques, un absentéisme récurrent ou encore une forte irritabilité

Se sentir stressé par le travail peut aussi provoquer de l'anxiété (anxiété au travail). Le respect des délais, la pression liée à la réalisation des objectifs ou parfois un environnement de travail difficile peuvent à coup sûr augmenter ou déclencher des pensées anxieuses. 

Travailler dans un environnement de travail sain est bénéfique pour les salariés mais également pour les employeurs qui voient naître une corrélation entre le bien-être des salariés au travail et une hausse de productivité.

Quelles sont les conséquences de l’anxiété sur l’esprit ?

L'anxiété a souvent un impact sur nos capacités cognitives et nos émotions.

Conséquence 1 de l’anxiété : cerveau embrumé

Notre cerveau ne peut pas fonctionner normalement lorsque nous sommes constamment en proie à l'anxiété. Un des symptômes ressentis par les personnes souffrant de troubles anxieux est la sensation du cerveau embrumé

L’anxiété grave affecte notre capacité de concentration et de réflexion, ainsi on peut avoir la sensation d’être troublé dans la résolution de problèmes et la prise de décision.

Conséquence 2 de l’anxiété : irritabilité

Lorsqu’on souffre d’un trouble anxieux, l’un des symptômes majeurs est la présence régulière de certaines émotions difficiles à gérer, dont l’irritabilité.  

L'irritabilité accompagne souvent les troubles anxieux, et elle détériore les relations avec les personnes qui nous sont physiquement ou émotionnellement proches.

Conséquence 3 de l’anxiété : perte de mémoire 

L’anxiété peut avoir un effet sur nos capacités cognitives, notamment sur la mémoire. La surproduction de cortisol, l'hormone du stress, a un effet néfaste sur l'hippocampe. Cette dernière est responsable de la mémoire épisodique et de la mémoire spatiale. 

Ainsi, un surplus de stress et donc de cortisol pourra entraîner des pertes de mémoire.

Le manque de sommeil engendré parfois par l’anxiété peut également contribuer à des défaillances de la mémoire.

Quelles sont les conséquences de l’anxiété sur le corps ?

Bien que la fonction cognitive et les relations sociales soient également affectées, les principaux impacts de l'anxiété se manifestent par des symptômes physiques.

Conséquence 1 de l’anxiété : fatigue extrême

Comme le corps et l'esprit sont souvent en alerte, prêts à fuir ou à se combattre, les personnes qui vivent avec l'anxiété ressentent souvent une fatigue extrême.

L'anxiété peut entraîner une baisse d'énergie et de la fatigue de différentes manières, qui peuvent s’accumuler et créer une multitude de symptômes dont il peut être difficile de se défaire. Vous trouverez ici une liste des différentes causes possibles de cette baisse d’énergie en lien avec l’anxiété. 

Conséquence 2 de l’anxiété : problèmes respiratoires

Les problèmes respiratoires tels que l'essoufflement, l'hyperventilation ou l'oppression thoracique sont des symptômes très courants de l'anxiété. Par conséquent, appliquer des exercices de respiration peut atténuer le sentiment d'inquiétude ou de panique pour faciliter la respiration. Par ailleurs, les troubles anxieux peuvent entraîner des ballonnements, qui bloquent le fonctionnement normal du diaphragme, entravant ainsi le fonctionnement normal de la respiration.

Conséquence 3 de l’anxiété : maux de ventre 

Il n’est pas rare que les personnes souffrant d’anxiété grave expliquent avoir déjà subi des problèmes gastro-intestinaux. Il peut s’agir de maux de ventre, de diarrhée, de vomissements ou encore de nausées, qui peuvent à leur tour entrainer une perte de poids.

Le stress et l'anxiété ont un effet direct sur le système nerveux central. Ce dernier va libérer des hormones qui vont avoir un impact néfaste sur les processus digestifs de notre intestin. Comme le système digestif est également responsable de la production de neurotransmetteurs, les chercheurs estiment qu’il est possible que les troubles digestifs influent à leur tour sur notre santé mentale.

Conséquence 4 de l’anxiété : système cardiovasculaire 

Si vous avez déjà vécu une attaque de panique, vous avez pu avoir la sensation de subir une crise cardiaque

Certains symptômes de l’anxiété peuvent donner la même impression que certains symptômes de troubles cardiovasculaires sans en avoir les conséquences physiques : une tachycardie, une oppression thoracique, etc.

Palpitations cardiaques

Les palpitations cardiaques se traduisent par une sensation de battements rapides et irréguliers du cœur. Les personnes qui vivent un niveau élevé d'anxiété ont souvent l'impression que leur cœur bat dans leur gorge.

Pression artérielle 

Bien qu’il n’existe pas d’étude prouvant, qu’à long terme, l’anxiété entraîne une hausse de la pression artérielle, les médecins ont souligné que les épisodes anxieux peuvent entraîner des pics de pression artérielle à court terme.

Conséquence 5 de l’anxiété : tension musculaire et douleurs chroniques

L'un des premiers signes physiques du stress sont les douleurs musculaires. Serrer la mâchoire ou le poing est très courant lorsqu’une personne se sent anxieuse. 

L'impact sur les muscles peut se présenter sous forme de tension, de douleur ou de spasmes.

Tension musculaire 

Contracter nos muscles est une réaction typique au stress. À plus long terme, cela peut entraîner une raideur des muscles, ce qui provoque une gêne au quotidien. 

La tension musculaire peut provoquer des crampes par la suite.

Douleurs chroniques 

Certaines douleurs chroniques peuvent être causées par l’anxiété. Les personnes souffrant de troubles anxieux sont souvent plus attentives aux sensations et aux douleurs qu’elles ressentent. Constamment sous tension et à l’écoute des maux de leur corps, les personnes anxieuses peuvent alors développer de réelles douleurs chroniques.

Spasmes musculaires

Les spasmes musculaires sont des mouvements soudains et répétitifs des muscles. Ils peuvent se manifester par des soubresauts rapides du corps (tic moteur) ou des sons (tic vocal). Il ne s'agit pas d'une pathologie à part entière mais bien d’une conséquence de certaines maladies dont les troubles anxieux font partie.

Conséquence 6 de l’anxiété : maux de tête 

Nous associons souvent les maux de tête à l'anxiété. La question est de savoir s'ils sont la cause ou l'effet des troubles anxieux, car ce n'est pas toujours clair.

Les maux de tête peuvent être des céphalées de tension avec une douleur sourde, ressentie dans de grandes zones ou alors des migraines, une douleur plus vive, lancinante et plus localisée. 

Ils peuvent s'accompagner d'autres symptômes tels que des vertiges, une sensation de tension dans les muscles, des nausées ou des picotements.

Conséquence 7 de l’anxiété : système immunitaire

Lorsqu’une personne se sent stressée ou anxieuse, son corps commence à produire et à diffuser une hormone appelée cortisol. Une légère augmentation du taux de cortisol peut être utile pour faire face à la situation, car elle entraîne une réaction de défense dans notre corps. 

Cependant, si les niveaux d’hormone sont trop élevés, ou si cette situation perdure dans le temps, un trop grand niveau de cortisol peut compromettre le système immunitaire, et ainsi la capacité du corps à combattre les infections ou à surmonter les maladies.

Conclusion

L'anxiété peut affecter la vie d’une personne de diverses manières et avoir des conséquences néfastes sur les relations sociales, le corps et l’esprit. 

Pour réussir à reprendre le plein contrôle de votre vie et faire face à vos problèmes de santé mentale, il existe des solutions telles que les psychothérapies ou encore des traitements naturels et médicamenteux. Par exemple, il a été prouvé par certaines études que l'écriture thérapeutique avait des bienfaits sur les symptômes de l'anxiété.

Nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin pour avoir un avis personnalisé pour votre cas.