Dépression : quels remèdes naturels pour la soulager ?

21/7/2022
entraide santé mentale
Clara
·

La dépression est une maladie psychique chronique. 1 personne sur 5 a souffert ou souffrira d'une dépression au cours de sa vie.

Cette maladie se caractérise par des symptômes physiques et psychologiques souvent très lourds à supporter au quotidien. Les personnes décrivent qu'elles n’ont plus le goût de la vie, préfèrent parfois rester au lit toute la journée et évitent les sorties qu’on leur propose.

Si vous souffrez de cette pathologie, sachez qu’il existe plusieurs solutions qui se sont montrées très efficaces, telles que les traitements médicamenteux ou les psychothérapies. Toutefois, il est également possible d’avoir recours en parallèle et en complément à certains remèdes naturels qui permettraient de soulager un ou plusieurs symptômes. Dans cet article, Mosaik vous présente ces différents traitements.

6 plantes qui vous aideront à combattre la dépression

Plante 1 : la rhodiola rosea

Également connue sous le nom de racine dorée, cette plante est utilisée depuis longtemps dans la médecine traditionnelle eurasienne. Il s’agit d’une plante adaptogène : elle aide l’organisme à mieux supporter le stress. Ainsi, la rhodiola est conseillée pour faire face à des symptômes psychiques tels que le stress, l’anxiété ou encore la dépression.  

Selon cette étude publiée en 2015, des chercheurs ont cherché à démontrer l'efficacité de la plante en comparaison avec de la sertraline, un antidépresseur. Bien que l’anti-dépresseur ait été plus efficace, il a été démontré que les effets secondaires étaient beaucoup plus légers chez les patients qui prenaient uniquement de la rhodiola avec une efficacité qui restait supérieure au placebo.

La rhodiola a apporté des effets bénéfiques sur les symptômes des personnes souffrant de dépression légère à modérée. En effet, la rhodiola est reconnue pour agir sur des symptômes typiques de la dépression tels que :

  • la perte de libido,
  • les troubles du sommeil,
  • la diminution de la mémoire,
  • la tolérance au stress,
  • l’irritabilité.

La rhodiola stimule les récepteurs des neurotransmetteurs, tels que la dopamine ou la sérotonine, ce qui permet de réguler l’humeur d’une personne.

Toutefois, avant de commencer un traitement à base de rhodiola, il est conseillé de consulter l’avis d’un médecin. Par exemple, certains chercheurs déconseillent l’utilisation de cette plante en parallèle de certains médicaments.

Aussi, certains effets secondaires peuvent apparaître :

  • une augmentation de la pression artérielle,
  • des douleurs thoraciques,
  • des maux de têtes.

Plante 2 : le safran

Le safran est le stigmate séchée de la plante crocus sativa. Elle est souvent utilisée pour la création de médicaments. On retrouve 4 composants principaux : les crocines, les crocétines, la picrocrocine et la safranine.

Tous les quatre possèdent des propriétés qui ont des effets :

  • antioxydants,
  • anti-inflammatoires,
  • sérotoninergiques,
  • neuroendocriniens,
  • neuro-protecteurs.

Dans cette méta-analyse publiée en 2017, il a été démontré que le safran permettait de réduire significativement les symptômes de personnes souffrant d’un trouble dépressif majeur. De plus, l’un des avantages majeurs de ce traitement naturel est qu’aucun effet indésirable n’a été rapporté jusqu’à maintenant.

Le safran reste un produit coûteux et il est nécessaire d’attendre environ 4 à 6 semaines avant de constater les effets positifs.

Plante 3 : le millepertuis

Le millepertuis est une plante utilisée depuis des années dans le traitement des troubles de la santé mentale. Cette plante est inhibiteur de la recapture de la sérotonine : cela signifie qu’il augmente la production de sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle sur la régulation de l’humeur.

Toutefois son efficacité est parfois remise en question, par exemple cette étude publiée en 2012 a montré que le millepertuis n’avait pas eu davantage de bénéfices sur les personnes dépressives que l’effet placebo.

De plus, le millepertuis entraîne de nombreux effets secondaires :

  • aggravations des symptômes psychotiques,
  • altération de l’efficacité de certains traitements (pilule contraceptive, antidépresseurs…)
  • maux d’estomac,
  • fatigue,
  • étourdissements et vertiges.

Ainsi, vous pouvez constater que l’utilisation du millepertuis en tant que traitement de la dépression est controversée. Nous vous recommandons alors de vous tourner vers un professionnel de santé qui saura vous dire si ce traitement est nécessaire et sans danger pour votre santé.

Plante 4 : le ginseng panax

Le ginseng panax est une plante qui pousse essentiellement en Corée, en Chine et en Sibérie. Il s’agit d’un adaptogène, comme la rhodiola, qui permet de stimuler la résistance du corps face au stress.

Dans cette plante, on retrouve 2 composants majeurs : les ginsénosides et les panaxosides. Ils permettent de faire face à certains symptômes spécifiques tels que :

  • la perte de mémoire,
  • les troubles sexuels,
  • la fatigue.

Dans cette étude publiée en 2021, il a été démontré que les ginsénosides avaient des impacts positifs sur les symptômes de la dépression, notamment pour la régulation de l’humeur.

La prise de ginseng panax peut avoir des effets secondaires lorsque le traitement dure plus de 6 mois. En effet, il peut entraîner des difficultés à l’endormissement ou encore une accélération légère du rythme cardiaque et de la pression artérielle.

Plante 5 : la lavande

La lavande est une plante originaire de la méditerranée. Elle est connue pour sa fleur, son odeur et son huile. Cette dernière aurait des effets calmants et apaisants ce qui permettraient de détendre certains muscles.

Sous forme d’huile essentielle, elle est notamment utilisée pour lutter contre l’anxiété, le stress ou encore les troubles du sommeil. Dans cette étude publiée en 2021, il a été démontré que la lavande avait des effets bénéfiques sur la santé mentale et notamment la dépression.

Pour lutter contre la dépression, il est conseillé d’utiliser la lavande par voie orale, qu’il s’agisse de thé ou encore d’huile comestible. Toutefois, sa consommation peut entraîner des effets indésirables tels que de la constipation, de la diarrhée ou encore des maux de têtes.

Plante 6 : la camomille

La camomille est une herbe médicinale utilisée dans le traitement de plusieurs symptômes tels que les spasmes musculaires, les troubles menstruels et les troubles de la santé mentale. En effet, la plante aurait également des effets sur l’anxiété et la régulation de l’humeur.

La camomille est une plante riche en flavonoïdes. D’après cette étude publiée en 2021, les flavonoïdes ont des effets bénéfiques dans le traitement de la dépression. Ils favoriseraient la production de neurotransmetteurs tels que la dopamine, la sérotonine ou encore la noradrénaline : toutes trois essentielles dans la régulation de l’humeur.

Elle peut être utilisée soit par voie orale avec des thés ou alors grâce à l’inhalation avec une huile essentielle. Toutefois, lorsqu’elle est surdosée, elle peut entraîner des effets indésirables tels que des vertiges, des nausées ou encore des vomissements.

7 compléments alimentaires pour lutter contre le trouble dépressif

Au-delà des remèdes naturels à base de plantes, il est possible de lutter contre la dépression grâce à des compléments alimentaires. Très souvent, il s’agit de nutriments ou de vitamines que l’on peut retrouver dans la nourriture, cependant lorsque les carences sont trop importantes cela peut avoir des impacts négatifs sur la santé mentale et physique.

Solution 1 : les oméga-3

Les oméga-3 sont des acides gras indispensables et nécessaires au développement et au bon fonctionnement du corps humain. On les retrouve notamment dans les poissons gras. En plus d’avoir des bienfaits pour les maladies cardiovasculaires ou encore pour lutter contre le cholestérol, les oméga-3 ont également des effets bénéfiques sur la santé mentale.

Les acides gras constituent majoritairement la membrane des neurones qui se trouve dans le cerveau. Dès lors, qu’il y a une carence en acides gras, et donc en oméga-3, notre cerveau nous le fait ressentir à travers des troubles de l’humeur. Aussi, la principale fonction des oméga-3 est de réguler la sécrétion de cortisol, une hormone responsable du stress.

Dans cette méta-analyse publiée en 2019, il a été démontré que certaines formes d'oméga-3 (EPA pure) avaient des effets positifs sur les symptômes de la dépression.

Il est possible d’augmenter son taux d’oméga-3 à travers son alimentation, notamment en mangeant davantage de poissons gras tels que la truite ou le saumon. Toutefois, si cela n’est pas suffisant, il existe de nombreux compléments alimentaires.

Solution 2 : le zinc

Le zinc est un oligo-élément essentiel : un sel minéral qu’on retrouve en faible quantité dans notre organisme. Il est présent dans des aliments tels que la viande rouge, le poisson ou la volaille. Son rôle est essentiel : il participe à la stimulation des défenses immunitaires, agit contre le vieillissement des cellules et permet le maintien de la qualité de la peau, des cheveux et des ongles. Le zinc est utilisé à plusieurs fins telles que l’acné, le diabète ou encore l’anorexie.

Dans cette méta-analyse publiée en 2019, il a été démontré que la dépression était associée à une diminution du taux de zinc dans l’organisme. En 2005, il avait déjà été démontré qu’un traitement à base de zinc avait des effets bénéfiques sur les symptômes de la dépression.

Il est recommandé de prendre le zinc par voie orale, toutefois une prise trop importante peut entraîner des douleurs à l’estomac, voire des vomissements.

Solution 3 : la S-adénosyl méthionine (SAMe)

La SAMe est une substance qui est naturellement présente dans l’organisme. Son rôle principal consiste à produire et à réguler les hormones ainsi que maintenir le bon fonctionnement des membranes cellulaires.

Dans cette étude publiée en 2020, les chercheurs ont constaté que la SAMe avait des effets bénéfiques sur les symptômes de la dépression, en parallèle d’un autre traitement ou seul. Cependant, l'échantillon de l’étude n’était pas suffisamment important pour affirmer son efficacité générale.

Les effets secondaires d’un traitement à base de SAMe sont nombreux :

  • des problèmes digestifs,
  • des troubles du sommeil,
  • des vertiges,
  • une irritabilité accrue,
  • de l’anxiété,
  • des sueurs.

Ainsi, il est conseillé de discuter de ce traitement naturel avec votre médecin avant de l’entamer, d’autant plus si vous suivez un autre traitement en parallèle tels que des antidépresseurs ou des antipsychotiques.

Solution 4 : le magnésium

Le magnésium est un minéral présent dans l’organisme, majoritairement dans les os. Il est essentiel pour le bon fonctionnement du système nerveux et la contraction des muscles. Ainsi, une carence en magnésium peut avoir des effets néfastes sur la santé et engendrer des maladies cardiovasculaires, du diabète ou encore des troubles neurologiques.

Cette étude publiée en 2019 a montré un lien entre un niveau faible de magnésium et l'aggravation des symptômes dépressifs. Cependant, les études étudiant l'impact de cures de magnésium sur la dépression sont mitigées, certaines montrant un effet bénéfique et d'autres une absence d'effet. Il est à noter que le magnésium sous forme d'oxyde est le moins efficace de toutes les formes de magnésium.

La prise de magnésium peut entraîner des troubles intestinaux, tels que de la diarrhée ou de la constipation. Toutefois, les symptômes indésirables restent très légers.

Solution 5 : la créatine

La créatine est une protéine naturellement produite par le corps humain à partir de certains acides aminés dans le foie, le pancréas et les reins. On la retrouve dans les fibres musculaires ainsi que dans le cerveau. Elle intervient essentiellement dans l’apport d’énergie aux cellules musculaires et joue un rôle au niveau neurologique : elle accroît les fonctions cérébrales, permet la régulation des mécanismes de mémorisation et a une action neuroprotectrice.

Dans cette étude publiée en 2019, la créatine a montré des premiers résultats encourageants pour ses effets bénéfiques sur les symptômes de la dépression. Toutefois, la prise de créatine peut entrainer certains effets secondaires comme :

  • prise de poids,
  • nausées,
  • vomissements,
  • diarrhée,
  • maux de ventre.

Solution 6 : L-5-hydroxytryptophane (5-HTP)

Le 5-HTP est une substance fabriquée par l’organisme à partir du tryptophane : un acide aminé présent dans un grand nombre d’aliments. Il est essentiel à la production de sérotonine, un neurotransmetteur responsable en partie de la régulation de l’humeur.

Dans cette étude publiée en 2020, l’efficacité du 5-HTP sur les symptômes de la dépression a été démontrée sur une période de 16 semaines. Cependant les chercheurs préfèrent attendre de voir l’évolution sur le plus long terme avant d’affirmer une efficacité complète.

Tout le monde ne peut pas prendre ce traitement. En effet, il est déconseillé pour :

  • les femmes enceintes et / ou allaitantes,
  • les personnes trisomiques,
  • les personnes souffrant d’hypertension artérielle,
  • les personnes avec des problèmes cardiaques,
  • les personnes avec un traitement contre la dépression.

Il est très important de noter que ce traitement naturel ne doit pas être pris en parallèle de médicaments contre la dépression.

Les effets indésirables sont parfois nombreux, parmi eux on retrouve :

  • des problèmes digestifs,
  • une vision floue,
  • des troubles du rythme cardiaque,
  • un esprit confus,
  • un comportement plus agité,
  • des sueurs,
  • des tensions musculaires,
  • des convulsions.

Au vu des effets indésirables, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel de santé avant d’entamer ce traitement contre la dépression.

Solution 7 : DeHydroEpiAndrostérone (DHEA)

La DHEA, ou DHA, est une hormone fabriquée par l’organisme et sert à synthétiser les hormones sexuelles : testostérone et estrogène. De plus, son taux dans le corps pourrait avoir un impact sur le vieillissement : les scientifiques ont remarqué que la production de DHEA diminuait au fur et à mesure de la vie d’un individu.

Dans cette étude publiée en 2018, les chercheurs ont remarqué les bienfaits que la DHEA avait sur les symptômes de la dépression en comparaison au placébo. Cependant, la prise de DHEA peut entraîner l’apparition d’autres symptômes tels que :

  • de la fatigue,
  • de l’hypertension artérielle,
  • des maux de ventre,
  • du diabète,
  • de l’acné.

Quelles sont les autres solutions naturelles pour faire face à la dépression ?

Au-delà des remèdes naturels, il existe d’autres alternatives aux traitements médicamenteux et psychothérapeutiques.

Pratiquer un exercice physique régulier

Les bienfaits du sport sur la santé mentale sont reconnus. Cette étude publiée en 2013 montrait les effets bénéfiques du sport, notamment pour faire face à l’anxiété grave et la dépression.

En plus des vertus pour le corps, le sport agit positivement sur votre esprit :

  • Il améliore votre humeur grâce à la libération d’endorphines : ces derniers permettent de lutter contre le stress ;
  • Il réduit les tensions musculaires ;
  • Il améliore la qualité de votre sommeil ;
  • Il vous donne davantage d’énergie : les muscles sont renforcés et la circulation de l’oxygène dans le corps est plus rapide ce qui favorise une meilleure endurance.

Adopter une meilleure alimentation

L’alimentation est très importante dans la lutte contre la dépression. Si elle peut parfois participer au cercle vicieux de la maladie, une bonne alimentation peut permettre de diminuer les symptômes de la dépression.

Voici quelques conseils à appliquer dans votre régime alimentaire quotidien :

  • Augmenter sa consommation de protéines ;
  • Manger davantage d’aliments contenant du chrome ;
  • Modérer sa consommation de caféine ;
  • Adopter un régime anti-inflammatoire ;
  • Diminuer sa consommation d’alcool ;
  • Cesser de manger des plats industriels ;
  • Consommer avec modération les aliments sucrés.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la dépression et l’alimentation, Mosaik a publié un article sur le sujet !

Conclusion

Les solutions naturelles pour combattre la dépression sont nombreuses : il peut s’agir de plantes médicinales, de compléments alimentaires ou alors de changements dans vos modes de vie.

Cependant, lorsque les symptômes deviennent trop importants et handicapants au quotidien, il est probable que ces méthodes ne suffisent plus. Mosaik vous recommande de consulter un médecin généraliste ou un psychiatre afin qu’il vous confirme le degré de gravité de votre dépression.

Après avoir eu confirmation et approbation d’un professionnel de santé, vous pourrez débuter l’un des traitements naturels ci-dessus, qui, nous l’espérons, sera efficace pour soulager vos symptômes.