Dépression : quels symptômes et comment y faire face ?

26/4/2021
entraide santé mentale
Tiphaine Creus, psychologue clinicienne
·


Aujourd’hui, beaucoup d’états psychiques se retrouvent sous le terme « dépression », allant de la déprime passagère à la dépression comme maladie mentale. Mais quelle est la différence entre déprime et dépression ? Quels sont les symptômes d'une dépression ? Et comment faire face à un syndrome dépressif ? Tiphaine Creus, psychologue clinicienne te donne des éléments de réponse à ces questions.

Alors déprime ou dépression ? 

Une déprime passagère, comme son nom l’indique, ne dure pas dans le temps, en somme pas au-delà de deux semaines et peut disparaître au bout de quelques heures. Une dépression quant à elle, peut persister jusqu’à plusieurs mois et peut être récurrente. Dans les deux cas, il est important d’y faire face, avant qu’une majorité de symptômes soit installée. Par la suite, de nouveaux comportements peuvent se mettre en place, pouvant rendre certains changements de comportement plus longs à repérer. 

Ce qui nous permet de faire la différence est principalement le nombre et l’intensité des symptômes mais aussi notre capacité à poursuivre nos activités quotidiennes. Nous allons ainsi retrouver trois degrés de sévérité d'une dépression : léger, modéré et sévère. Dans ces trois cas, nous retrouvons généralement une chute de l’humeur, une réduction de l’énergie et une diminution de nos activités, pouvant également s’exprimer à travers notre corps avec l’apparition de troubles du sommeil et de l’appétit. Ces symptômes sont les plus fréquents mais n’apparaissent pas forcément chez tout le monde. Notre corps et notre esprit ne répondent pas de la même façon en fonction de nos propres ressources et de nos propres capacités à faire face aux situations. 

Ainsi, nous nous sentons plus triste, irritable, on ne comprend pas toujours ce qu’il se passe en nous. 

Les activités qui nous procuraient du plaisir ne nous apportent plus rien. Nous restons enfermés et nous n’avons envie de rien faire. Au travail ou à l’école, des difficultés de concentration apparaissent.  Nous nous sentons vides de l'intérieur.

Au niveau de notre corps, nous nous sentons plus fatigué, notre sommeil n’est pas de bonne qualité et notre appétit se retrouve modifié. 

Comment savoir qu’il s’agit bien d’une dépression ? 

Femme souffrant d'insomnie à cause de sa dépression

Si tu te questionnes sur ton bien-être mental, sur ta santé, c’est que quelque chose en toi se passe. Si tu penses à une dépression, donc un état qui dure depuis au moins deux semaines, voici quelques questions à te poser : 

  • Remarques-tu une dégradation de ton sommeil ? Tu n’arrives pas à t’endormir, tu te réveilles la nuit ou au contraire tu dors plus que d’habitude ? 
  • Ton appétit est-il différent ? Manges-tu plus ou moins que d’habitude ? 
  • Ressens-tu une baisse de ton élan vital ? Tu te sens ralenti et tu n’arrives pas à te motiver ? Tu n’as envie de ne rien faire ? 
  • Tu as des difficultés à te concentrer
  • Tu es triste ou angoissé sans pouvoir définir clairement la cause ? 

Si la réponse est oui, depuis plus de deux semaines, il est possible que tu souffres d’une dépression. Dans ce cas, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé pour qu’il puisse t’accompagner. Si cela n’est pas ton cas mais que tu sens que quelque chose ne va pas, consulter un professionnel pourra t’aider à identifier ce qu’il se passe et les répercussions que cela à sur toi-même. 

Comment sortir de la dépression ? 

L’une des premières choses à faire est de ne pas vouloir tenter de s’en sortir seul et de ne pas avoir peur de demander de l’aide à un médecin, un psychologue ou un psychiatre. Ce dernier pourra, en fonction de sa particularité, t’accompagner pour retrouver un bien-être et t’orienter vers un autre professionnel pour te proposer un accompagnement adéquat. Nous avons d'ailleurs écrit un article pour donner des conseils à l'entourage sur comment aider un proche en dépression.

Pour cela, il existe différentes formes de psychothérapies mais aussi des médicaments comme les antidépresseurs qui permettent d’alléger les symptômes et sont principalement conseillés dans les formes modérées et sévères d’une dépression. Les psychothérapies quant à elles permettent d’identifier la ou les causes de cet épisode dépressif et prévenir la rechute, qui n’est jamais à exclure. Elles sont privilégiées seules dans les formes légères de la dépression et associées aux médicaments dans les autres. Elles permettent de se recentrer sur soi-même, sur ses propres ressentis et émotions, afin de comprendre leurs origines et pouvoir par la suite se reconstruire, sortir de la dépression en modifiant parfois certains de nos comportements et certaines de nos perceptions. Le choix de la thérapie n’a pas ici d’importance, l’essentiel est que tu puisses y adhérer et qu’une relation de confiance puisse s’installer avec le professionnel en face de toi. 

Plusieurs petites choses peuvent d’ores et déjà être mises en place. Prends du temps pour toi, pour faire ce que tu aimes ou ce que tu n’as jamais osé faire auparavant. 

Commence une activité physique ou autre comme la peinture, le bricolage, ce qui te fait envie pour lutter contre la baisse d’énergie et d’intérêt

Chouchoute-toi, prépare de bons petits plats équilibrés pour maintenir une bonne hygiène de vie et te sentir bien dans ta peau. Fais également attention à toutes les substances addictives, y compris l’alcool, qui viennent aggraver la dépression

Et encore une fois, ne reste pas seul, sors, garde contact avec tes amis et tes proches pour ne pas rester enfermé. Il n’est jamais trop tard pour prendre soin de toi. 

Pour aller plus loin, tu peux consulter notre article sur la dépression et ses traitements.


Des symptômes dépressifs, qui persistent depuis au moins deux semaines, ne sont pas à ignorer. Il est important de penser à soi et d’agir, de demander de l’aide pour se sentir mieux. La liste des symptômes ne s’arrête pas à ceux présentés ci-dessus, écoute-toi, tu es la personne la mieux placée pour comprendre que quelque chose ne va pas en toi.