Pourquoi tenir un journal intime : 10 raisons pour vous convaincre

5/8/2022
entraide santé mentale
Clara
·

Vous souhaitez vous libérer l’esprit, ne plus avoir peur d’être jugé et vouloir vous exprimer sans honte. Voici l’objectif principal d’un journal intime : vous aider à mettre des mots sur vos pensées mais également garder une trace de vos souvenirs et de certains événements importants.

Contrairement aux idées reçues, cette activité peut être faite par des personnes de tous les âges et de tous les profils, le journal intime est notamment recommandé pour les personnes qui souffrent de troubles de la santé mentale.

Dans cette étude publiée en 2019, il a été montré que les journaux intimes étaient bénéfiques pour les personnes qui étaient conscientes de leurs pensées négatives et qui souhaitaient s’en débarrasser. Ainsi, tenir un journal intime est notamment conseillé pour les personnes qui souffrent de dépression.

10 raisons pour lesquelles vous devriez posséder un journal intime

Chez Mosaik, nous sommes persuadés qu’avoir un journal intime est très bénéfique pour son épanouissement personnel mais également  pour sa santé mentale, alors nous avons énuméré 10 raisons pour vous convaincre d’avoir un journal intime.

Raison 1 : gardez des souvenirs détaillés et précis

Lorsque vous assistez à un événement spécial, vous aurez tendance à prendre des photos. Pourtant, certains détails que votre cerveau aura remarqué ne seront pas sur les photos et avec le temps, vous finirez par les oublier.

Voici un des premiers avantages du journal intime : parce que les souvenirs sont encore frais, vous pouvez raconter mille et un détails, parfois très subtiles. Lorsque vous relierez ces passages plus tard, la description que vous en aurez faites sera si précise que vous aurez l’impression de revivre le moment.

Vous pouvez, par exemple, décrire les lumières, les bruits, les sensations que vous avez ressenties et les émotions qui vous ont parcourus : toutes ces choses qui ne peuvent pas être retranscrites par la photographie ou la vidéo et que vous finirez par oublier avec le temps.

Raison 2 : apprenez à apprécier les moments simples et banals

On a souvent tendance à penser que certains moments de vie ne valent pas la peine d’être racontés et encore moins écrits. Pourtant, c’est un exercice bénéfique pour apprendre à voir le positif dans toutes les situations, peu importe si ces dernières sont ennuyantes, tristes ou frustrantes.

Au fur et à mesure de l’écriture de ces moments qui vous semblent insignifiants, vous saurez trouver des détails particuliers : un sourire, une rencontre, une blague ou encore une réflexion intéressante.

Ainsi, nous ne pouvons que vous conseiller d’écrire au maximum dans votre journal intime. Et si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez consulter notre article sur les exemples de journal intime.

Raison 3 : livrez-vous sans jugement ni honte

Il s’agit d’un des atouts majeurs du journal intime : vous pouvez écrire tout ce que vous pensez réellement, sans devoir prendre de pincette, sans avoir peur de froisser quelqu’un, sans être jugé et sans avoir honte que quelqu’un vous fasse une remarque.

Cet exercice va vous permettre de libérer votre esprit à court terme mais également vous apprendre à comprendre ce qui déclenche vos émotions, vos joies, vos peurs ou vos frustrations. Vous serez alors plus à même d’appréhender certaines situations.

Pour les personnes anxieuses, cela favorise l’analyse des situations anxiogènes. Vous serez ainsi plus aptes à faire face à ces moments potentiellement compliqués.

Raison 4 : faîtes une thérapie par l’écriture

L’écriture est un une activité thérapeutique importante, elle est issue de l’art-thérapie et elle a su prouver qu’elle pouvait être efficace. Dans cette étude publiée en 2012, les chercheurs ont affirmé que l’écriture thérapeutique avait des bienfaits sur le moral et la santé mentale. Bien qu’il reste encore des analyses à faire, ils encouragent quiconque le souhaite à avoir un journal intime.

L’écriture vous permettra de clarifier vos pensées, de mieux comprendre ce que vous ressentez et de voir votre évolution au fil des jours.

Raison 5 : apprenez à valoriser vos succès

Il peut parfois être difficile d’être fier de soi, de se féliciter lorsqu’on accomplit de grandes ou de petites choses, notamment lorsqu’on manque de confiance en soi.

Le journal intime peut permettre de pratiquer la gratitude envers soi-même : apprenez à chaque jour vous félicitez d’une réussite, qu’il s’agisse d’un petit rien ou d’un grand pas. Cet exercice est très bénéfique pour votre moral mais également votre estime de soi.

Par exemple, vous pouvez être fier d’une mission que vous avez accomplie haut la main ou alors du geste solidaire et fraternel que vous avez eu pour un inconnu dans la rue. Il ne s’agit pas forcément de grandes choses mais cela est suffisant pour que vous soyez fier de vous.

Raison 6 : tirez des leçons de vos échecs

Faire face à un échec est toujours frustrant, décevant et parfois difficile à surmonter. Retenez avant tout, que peu importe ce que vous vivrez dans le futur, il y aura toujours des échecs. Ils font partie des épreuves de la vie face auxquelles chaque individu doit faire face.

Apprenez à voir le positif dans chaque obstacle, situation, événement que vous surmontez et retenez des leçons de ces moments particuliers. Cela vous permettra de ne plus reproduire les mêmes erreurs et de gagner en maturité et en sagesse un peu plus à chaque fois.

Aussi, ne pas voir que le négatif dans ces expériences, vous aidera à voir le monde qui vous entoure sous un prisme plus joyeux et plus optimiste.

Raison 7 : fixez-vous des objectifs et atteignez-les

On est parfois retissant à l'idée de dire à voix haute nos objectifs, souvent par peur de ne pas les atteindre. Alors, on finit souvent par les oublier et ne jamais les réaliser. Écrire vos ambitions et vos aspirations dans votre journal intime est un excellent moyen pour espérer les atteindre.

Comme un défi que vous vous lancez à vous-même, les relire chaque fois que vous ouvrirez votre journal intime vous poussera à les réaliser. De plus, vous pourrez ensuite vous féliciter à l’écrit lorsque vous les aurez relevé avec succès !

Raison 8  : devenez de plus en plus créatif

Si au départ, on manque souvent d’inspiration pour écrire dans son journal intime, vous verrez qu’au fur et à mesure, vous vous sentirez plus libre et que votre imagination grandira davantage.

En effet, écrire un journal intime est un excellent moyen de libérer votre créativité. Ne pensez pas qu’il s’agit d’une qualité réservée à un type de personne : utilisez votre journal intime pour explorer votre créativité intérieure et laissez libre cours à vos pensées et à votre imagination.

Raison 9 : boostez votre mémoire

L’écriture est l’un des meilleurs moyens pour mémoriser des informations, c’est pourquoi cette technique est souvent utilisée par les étudiants lorsqu’ils font des fiches.

Bien qu'il ne s’agisse pas de leçons, il en sera de même pour vos souvenirs :  les écrire vous permettra de mieux vous en rappeler, vous serez capable de visualiser le moment de façon plus claire.

Raison 10 : améliorez votre style d’écriture

Encore une fois, il n’est pas nécessaire de savoir bien écrire pour pouvoir tenir un journal intime. Au contraire, cet exercice s’adresse simplement à toutes les personnes qui sont volontaires et motivées.

Toutefois, au fur et à mesure que vous allez écrire dans votre journal, vous allez gagner en compétence d’écriture. Naturellement, vous allez vous corriger, reprendre vos syntaxes et définir votre propre style d’écriture.

Conclusion

Contrairement à toutes les idées reçues, avoir un journal intime n’est pas une activité réservée aux adolescents. Tenir votre carnet vous permettra de vous libérer l’esprit, de mettre des mots sur vos pensées et de progressivement mieux vous comprendre. Nous avons essayé de vous convaincre grâce à ces 10 raisons mais vous verrez que les avantages et les bénéfices sont subjectifs.

Enfin, tenir un journal intime est un échappatoire qui peut être bénéfique pour votre santé mentale et votre moral. Toutefois si vous souffrez grandement, il se peut que l’écriture thérapeutique ne suffise pas et qu’une prise en charge soit nécessaire, notamment des médicaments ou une psychothérapie. N’hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste ou à un professionnel de la santé mentale.